LIVRAISON OFFERTE sur TOUT le rayon jardin* avec le code    Spring21    jusqu'au 21 Avril !

LIVRAISON OFFERTE sur TOUT le rayon jardin* avec le code    Spring21    jusqu'au 21 Avril !

jardin japonais

 

LE STYLE JAPONAIS

Le jardin Japonais est un style d’aménagement extérieur qui trouve son inspiration dans la religion bouddhiste importée de la Chine au IVème siècle.

Le principe de base du jardin japonais est de parvenir à recréer un environnement naturel harmonieux en version miniature. Les réalisations mettent en pratique les interprétations du paradis de l’époque que donnent les sages et les peintres.

peinture japonaise paysage

 

Un véritable jardin japonais doit contenir certains éléments essentiels à sa composition :

 

Les pierres :

Les pierres "Ishi" sont récoltées dans la nature afin d'avoir cet aspect "usé" elles permettent de représenter une montagne ou des rochers, de former les cours d'eau ou de délimiter les espaces de manière subtile. Elle doivent toujours être disposées en nombre impair (1, 3, 5, etc.).

Composition du jardin japonais

 

 

L'eau :

L’eau se doit d’être présente dans le jardin japonais. Symbole incontournable de la philosophie shintoïste et bouddhiste, l’eau purifie, l’eau régénère, l’eau donne la vie.

Dans le jardin, on dispose alors de plans d’eau censés représenter un lac ou des canaux pour créer des rivières. Les fontaines de jardin et cascades sont les bienvenues, car "L’eau courante ne se corrompt jamais" comme le précise un dicton.

Cascade dans un jardin japonais

 

L’eau doit être en mouvement afin d’harmoniser les énergies. Le bruit de l’eau qui coule invite à l’apaisement et à la méditation. Pour les moines taoïstes, l’esprit se doit d’imiter l’eau : souplesse, l’eau peut contourner tous les obstacles et cherche toujours à descendre au plus profond de la terre afin de permettre la vie. Ainsi, notre esprit va chercher à descendre au plus profond de notre être pour y trouver l’essence même de l’existence.

 

pierre à eau jardin japonais

 

 

Les végétaux :

Les jardins japonais sont facilement identifiables aux arbres plantés qui sont taillés dans un style particulier.

arbre niwaki dans un jardin japonais

 

Le Niwaki (littérallement "arbre de jardin") est l'art qui consiste à tailler et disposer certaines espèces d'arbres afin qu'ils s'intègrent parfaitement dans la composition de l'espace. Les arbres du jardin japonais ne sont jamais isolés, on les place entourés d'autres végétaux et éléments de décoration pour qu'ils se fondent dans le décor.

Les espèce à croissance lente sont préférés, tels que le Chêne, l'Erable japonais, le pin ,le cerisier du japon, le saule, etc.

erable japonais

 

Les plantes de terre de bruyère sont les favorites du jardin japonais : le camélia,l'azalée, le rhododendron, le magnolia, l'andromede, le nandina, la spirée japonaise, etc. La mousse permet encore de créer des variations de composition et de teinte.

composition jardin japonais

 

Le bambou fait également partie intégrante des créations. On pourra opter pour le bambou nain pratique pour agrémenter les petits espaces.

Enfin, l'art du bonsaï se retrouve fréquemment dans les jardin japonais pour décorer les pots.

jardinier japonais s'occupant d'un bonsaï

 

 

Les éléments décoratifs :

Les lanternes "Toro" disposées astucieusement permettent d'éclairer subtilement une zone du jardin afin de mettre en valeur certains éléments. Les lanternes traditionnelles sont généralement sculptées dans la pierre ou le granit afin de se fondre parfaitement dans le décor.

lanterne japonais toro

 

Les statues permettent d'ajouter des éléments décoratifs qui agrémentent le paysage. On privilégie des statues qui respectent le style du jardin telles que les statues de Bouddha ou de dieux asiatiques.

statue bouddha dans un jardin japonais width=

 

Enfin, les pas japonais "tobi-ishi", si caractériqtique, permettent de se promener au milieu du jardin japonais sans piétiner la mousse ou les plantes installées.

pas japonais

 

 

LES REGLES DE CREATION

Le jardin japonais sont conçus tels des tableaux vivants incitant à la contemplation. On retrouve ce procédé dans le jardin Zen, composition miniature et minimaliste, très présent dans les temples bouddhistes. C'est également la philosophie bouddhiste qui inspire les règles d'organisation du jardin japonais :

 

Eviter les lignes droites :

« L’harmonie naît du chaos ». Il faut privilégier l’asymétrie des éléments. Tout l’opposé du jardin à la française que l’on peut admirer au Château de Versailles où le but recherché était d’imposer un ordre au chaos de la nature.

 

Eviter la symétrie :

Les éléments du jardin japonais sont sont toujours disposés seul ou par nombre impair.

 

Sobriété et simplicité :

Les éléments décoratifs (lanternes, statues, ponts, etc.) doivent se fondre dans le décor. On les choisit des couleur mate avec des teintes naturelles. On évitera les objets vernis et brillants.

 

lanterne toro jardin japonais

Je souhaite recevoir en avant-première toutes les nouveautés et promotions !
^
stat